Bonne nouvelle ! On va sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes
  • 1142
  • 0

Bonne nouvelle ! On va sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes

Un accord de partenariat a été conclu entre Marchida Med SA et Madagascar pour la valorisation de l’une des plus longues voies navigables au monde : le canal des Pangalanes.

Marchida Med SA a conclu un partenariat à Madagascar pour valoriser le canal des Pangalanes, l’une des plus longues voies navigables au monde. Selon Saïd Zarrou, le numéro un du directoire de Marchida Med, une réunion de financement du projet pour sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes aura lieu à Paris vers le début du mois de Décembre.

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la coopération entre Madagascar et Maroc sera discuté dans une réunion avec les instances comme les fonds de financement arabes et internationaux. On l’a appris au cours de sa rencontre avec la presse et pendant la cérémonie de signature d’une vingtaine de conventions de coopération bilatérale présidée par le roi Mohammed VI et Hery Rajaonarimampianina, le président de Madagascar.

Le fruit d’une coopération Sud-Sud

Saïd Zarrou a aussi souligné qu’un grand projet comme celui-ci va renforcer le savoir-faire de l’agence dans le même domaine. Ce sera aussi un projet prometteur et qui entre dans le cadre de la coopération entre deux pays du sud. Il bénéficiera de l’expertise de l’agence dans les grands travaux de mise en valeur et d’aménagement de la baie de Cocody en Côte d’Ivoir et de la lagune de Marchica.

Le canal des Pangalanes est, rappelons-le, constitué d’une succession continue de lacs naturels, lagunes, rivières et embouchure. Longeant la Côte-Est malagasy, de Toamasina à Farafangana, seule une étroite bande de sable ou de forêts le sépare des rives de l’Océan Indien. Avec une longueur de plus de 700 km, le canal des Pangalanes devance largement celui de Panama et de Suez. Il est ainsi considéré comme l’une des plus longues voies navigables au monde.

Randonnée en pirogue dans les Pangalanes

Randonnée en pirogue dans les Pangalanes

Une voie fluviale aménagée vers la fin du XIXème siècle

Le canal des Pangalanes a surtout été tracé pour des fins de commerce de 1896 à 1904. L’objectif de l’aménagement consistait à faciliter l’acheminement des produits et épices du Sud-Est de Madagascar vers le port de Toamasina. Aujourd’hui, il reste encore vital pour l’économie de la région si on n’évoque que le rôle du canal dans le transport de produits agricoles et la pêche.

D’autre part, la promenade en pirogue ou bateaux dans les endroits touristiques le long du canal, attire un grand nombre de touristes. Certains villages souvent en cases traditionnelles en torchis ou sur pilotis se trouvent le long du canal. On y croise des habitants qui gagnent leur vie en faisant du commerce de poissons, des produits agricoles et artisanaux aux voyageurs qui passent.

Finalement un projet pour sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes

Finalement un projet pour sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes

Sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes, l’infrastructure et l’écosystème

Le premier objectif du projet consiste d’abord à sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes. Ensuite, il mettra en place des dispositifs pour préserver et valoriser les écosystèmes des zones traversées par le canal. En effet, le projet veut mettre en place une cohérence territoriale. Il essaie d’identifier et d’intégrer des vocations propres aux sites bordant le canal. C’est surtout le cas pour des vocations en rapport avec l’écologie, l’agriculture, les mines. Il y a aussi les vocation en rapport avec le port, la ville, la culture ainsi que le tourisme.

Une partie concernée pour sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes

Une partie concernée pour sauvegarder et valoriser le Canal des Pangalanes

Une fois intégré, une collaboration avec les instances malagasy sera nécessaire pour l’élaboration du projet. Il intégrera ensuite les questions sur l’environnement et l’écologie. Il faut ensuite considérer les volets hydrauliques et sédimentaires, l’aménagement du paysage, la mobilité et les transports. Le projet prend aussi en compte le concept de développement économique constant de cette voie d’eau. Ses abords ainsi que les zones qui en dépendent se seront ensuite les principaux bénéficiaires.

© Copyright 2016 Rent 501 Madagascar