Le WWF lance une alerte face à la dégradation de l’écosystème marin

Le WWF lance une alerte face à la dégradation de l’écosystème marin

Il parait que les appels des scientifiques par rapport à la protection du littoral n’ont pas été entendus. On raisonne ainsi en constatant la réelle menace par rapport à l’exploitation irrationnelle du littoral et la dégradation de l’écosystème marin.

Les premiers responsables de ce fléau ne sont autres que les humains. Ces derniers exercent leur activité d’une manière permanente au détriment de la grande partie des côtes.

Dégradation de l'écosystème marin liée à l'action humaine

Dégradation de l’écosystème marin liée à l’action humaine

Visiblement, certaines autorités semblent impuissantes devant l’hémorragie du littoral qui affecte essentiellement les côtes à très forte densité humaine. Pourtant, on sait que l’océan regorge de valeurs ajoutées dont l’exploitation ne se fait pas d’une manière optimisée ?

Corail - menacé par la dégradation de l'écosystème marin

Corail – menacé par la dégradation de l’écosystème marin – crédit photo : meraboire.free.fr

Tels ont été les quelques points évoqués par le Secrétaire d’Etat chargée de la Mer, Ylénia Randrianarisoa pendant le lancement du rapport sur les valeurs économiques de l’océan. En ce qui concerne Madagascar, cette dégradation du littoral concerne Tamatave, Fort Dauphin et Morondava. Ce sont en effet des grandes régions touristiques qui devraient figurer dans le top 3 des régions les plus visitées à Madagascar.

Dégradation de l'écosystème marin - une menace pour le tourisme balnéaire

Dégradation de l’écosystème marin – une menace pour le tourisme balnéaire

Avec ce rythme, la situation tend vers la réduction des surfaces terrestres et la transformation de l’écosystème. Et le dernier qui va en payer le prix n’est autre que la population marine.

Dégradation de l’écosystème marin, une menace pour le tourisme durable

D’après le Directeur de WWF ou Fonds mondial pour la nature du pays, Nanie Ratsifandrihamanana, plus de 50% des richesses marines dans l’ouest de l’océan indien sont déjà surexploités. On a même signalé l’épuisement du stock de thons jaunes.

Parmi les risques potentiels, la disparition des mangroves et  la dégradation des récifs coralliens. A rappeler que cette richesse marine fait la renommée de Foulepointe ou de Mahambo qui sont d’ailleurs classés parmi les 5 meilleurs endroits à visiter dans la Côte-Est de Madagascar.

Rent 501 est de ceux qui luttent contre la dégradation de l'écosystème marin

Rent 501 est de ceux qui luttent contre la dégradation de l’écosystème marin

Savez-vous que le PIB de Madagascar est moins important que le produit marin brut ? Ce dernier est estimé aux environs de 21 milliards de $. Par contre, le PIB est évalué aux environs de 11 milliards d’Ariary. Toujours dans son rapport, le WWF (Fonds mondial pour la Nature) a publié un autre chiffre. Ceci donne une estimation des valeurs économiques ou la richesse de l’ouest de l’Océan Indien. En effet, elles sont évaluées autour de 334 milliars de $.

Raisons pour lesquelles il est important de prendre des décisions contre la dégradation de l’écosystème marin dont le littoral. C’est ce qu’a martelé l’auteur du rapport, le biologiste et océanographe Docteur David Obura.

© Copyright 2016 Rent 501 Madagascar