Actes de bienfaisance à Madagascar

Actes de bienfaisance à Madagascar

La côte-est a toujours été considérée comme la terre de tous les contrastes. Malgré le fait qu’elle est une très belle région touristique et qu’elle abrite aussi le port de Tamatave – ce qui lui fait le poumon économique de l’île – elle est aussi la terre de tous les actes de bienfaisance à Madagascar.

Ces derniers prennent une forme d’aide destiné aux populations en difficulté (en perpétuelle lutte contre les maladies chroniques, la corruption, l’analphabétisme…) En plongeant aux fins fonds de cette partie orientale de Madagascar, ce contraste s’accentue.

C’est là qu’on trouve des sites touristiques paradisiaques qui n’ont rien de semblable au monde. Mais au fur et à mesure qu’on s’éloigne des centres-villes, on se rend compte de la vulnérabilité de la plupart des régions et donc de la population. Malgré quelques actions humanitaires ponctuelles, la situation ne connait à peine une évolution.

Actes de bienfaisance à Madagascar - réfection d'une école à Tapakala par Rent 501

Actes de bienfaisance à Madagascar – réfection d’une école à Tapakala par Rent 501

Madagascar est pourtant connu en tant qu’une île au trésor, un paradis perdu, une terre de toutes les aventures où il faut vivre la passion de quad. Mais c’est un pays oublié et méconnu du reste du monde après une série de cataclysmes comme le cyclone, la sécheresse, la corruption, les maladies, le banditisme, la pauvreté, l’analphabétisme… C’est ainsi que naissent partout des actes de bienfaisance à Madagascar.

Par ailleurs, Madagascar un pays de toutes les convoitises grâce à ses mines et ses potentialités touristiques. Heureusement, grâce à des initiatives privées mais surtout des citoyens particulièrement débrouillards, hospitaliers et coopératifs, La Grande-île arrive encore à s’en sortir et maintient sa survie.

La côte-est, la terre des actes de bienfaisance à Madagascar

Après le quad Madagascar et actions humanitaires de Rent de 501 à Tapakala, sur la côte-est, voilà un autre couple français, eux aussi amoureux de Madagascar, a réalisé des gestes de solidarité dans un village appelé Tanambao Marovohitra, au sud-est de Madagascar. Il s’agit d’une localité à accès difficile dont la voie est constituée de pistes caractéristiques des pistes de Madagascar.

Actes de bienfaisance à Madagascar - Ecole de Tapakala

Actes de bienfaisance à Madagascar – Ecole de Tapakala

Cette fois-ci, ils ont apporté des outils de soins venant des hôpitaux comme celui de Villefranche. Le fret a été assuré par une association nommée Marins sans Frontières jusqu’à Tamatave avant d’être acheminé à Tanambao. Leur objectif étant de donner leur contribution, au nom des Pitchouns, pour la mise en place d’un établissement sanitaire opérationnel avec une infirmière sage-femme.

Contribuer à lutter contre l’analphabétisme

Dans le domaine de l’éducation, un don de plus de 1400 euros a été offert par des sympathisants. Cela grâce à la recette des cours d’yoga de Naussac et de  Salles-Courbatiès. Cela a permis de distribuer des livres mais aussi de faciliter l’accès à l’hygiène. Faire durer dans le temps un tel appareil humanitaire reste un défi à relever pour le couple. Cela demande évidemment du temps mais aussi d’une bonne volonté des personnes vigilantes et qualifiées.

Avant le week-end dernier, une projection de photos de leur voyage humanitaire a été présentée au foyer rural. Un premier bilan positif des actes de bienfaisance à Madagascar a été dressé devant quelques dizaines de personnes. Il a aussi été question de la manière dont les dons ont été utilisés.

© Copyright 2016 Rent 501 Madagascar